Accompagnement

L’authenticité, condition de la relation

La confiance entre deux Êtres ne peut s’établir que si chacun est fiable, à soi-même et à l’autre par conséquent. La qualité de la relation humaine passe par notre capacité à voir ce que nous sommes.
Cela implique vigilance et questionnement permanent dans notre posture.

Écouter pour entendre

Être entendu par l’autre est d’une portée profonde ; c’est ainsi que naît le sentiment de compter à ses yeux, d’être considéré et respecté pour ce que nous sommes. Cela permet de franchir bien des barrières et de parvenir à une « rencontre d’Être à Être ». « Peu importe les propos, j’écoute celui qui s’exprime avec tout le soin, toute l’attention et toute la sensibilité dont je suis capable avec bienveillance et sans jugement ».

Développer une qualité d’être

L’élément décisif, c’est la confiance que nous avons en nous-mêmes et dans les autres, dans la gestion de nos sentiments et de nos conflits, dans la recherche d’un sens à notre vie. Cela vaut jusque dans le domaine de l’accompagnement, où le facteur décisif du changement relève non de nos techniques spécifiques, mais de notre attitude envers notre client ou patient et de la manière dont ce dernier perçoit la relation.

Accompagner quelqu’un, c’est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C’est être à coté Joseph Templier